Le whisky aux États-Unis

Les Etats-UnisDe toutes les grandes régions productrices de whisky, les Etats-Unis sont potentiellement une des plus passionnantes. Non seulement le whiskey américain affiche une santé insolente depuis de nombreuses années, mais il est en passe de connaître une vraie révolution. Depuis 2010, une multitude de micro-distilleries a vu le jour et proposent toutes sortes de whiskeys aussi singuliers que merveilleux.


Aux Etats-Unis, whiskey est le plus souvent synonyme de bourbon avec quelques à-côtés, et bourbon, le plus souvent rime avec Kentucky. Bien sûr, le bourbon n’est pas le seul whiskey américain. Le rye, ou les whiskeys de seigle, de maïs et de blé sont aussi très populaires. Les micro-distilleries qui éclosent dans le paysage américain, libres de toute entrave imposée par la tradition et les conventions, ne craignent pas de mener leur whiskey dans les directions qu’elles jugent opportunes. Ce travail commence à payer et est peu à peu salué dans les concours nationaux et la réputation de ces micro-distilleries est en passe de franchir les océans.

La réglementation est plutôt stricte pour les producteurs de whiskey américain. Le bourbon doit contenir au minimum 51% de maïs, mais cette proportion est habituellement de loin supérieure. Son vieillissement, quant à lui, doit être effectué exclusivement en fûts de chêne blanc neufs et pour obtenir l’appellation straight bourbon, le whiskey doit avoir séjourné au moins deux ans en fût.

Durant les prochaines générations, il est clair que, tout comme le single malt sera dominé par l’Ecosse, le Kentucky dominera le whiskey américain et, soutenu par la nouvelle vague de micro-distilleries installées ici et là aux Etats-Unis, jouera un rôle primordial sur la scène mondiale.

 

Voir tous les whiskeys américains


Les autres pays du Whisky :    L'Écosse    L'Irlande    Le Japon