Le whiskey Irlandais

L'Irlande

En matière de whiskey, aucun pays au monde n’a connu de retournement de situation aussi spectaculaire et heureux que l’Irlande. Longtemps sonné par la force et la diversité des whiskies écossais, mais aussi par la puissance d’une industrie du whiskey américain sans complexe, l’Irlande a su relevé la tête et reprendre le combat. Aujourd’hui personne n’ose contester son retour aux affaires, grâce à son whiskey de classe internationale et avec à peine plus de trois distilleries en activité.

 

Il faut le savoir, il y a en Irlande davantage de marques que de distilleries. Pour preuve, la distillerie Tullamore Dew est un musée et aucun whiskey n’y est produit. Ce dernier est distillé à Midleton, du moins pour le moment. Bien entendu, l’Irlande reste un producteur de whiskey. C’est simplement que là où on produit le whiskey, les visites ne sont, en général, pas autorisées. Les rares distilleries opérationnelles sont l’immense et impressionnante unité de production de Midleton, à Cork et Cooley, située loin des regards sur la côte orientale de l’Irlande. Si Cooley envisage prochainement l’ouverture au public de sa distillerie, il est clair que la vision des producteurs de whiskey irlandais n’est pas la même que ceux d’Ecosse, des Etats-Unis ou du Japon.

Cependant, la bonne nouvelle, c’est qu’en Irlande on produit bien du whiskey, et de l’excellent whiskey. Avec Jameson en ambassadeur et des firmes aussi puissantes que Diageo, le whiskey irlandais est plutôt en bonne forme.

Fini les préjugés selon lesquels l’Irlande posséderait le whiskey le plus ancien, qu’aucun de ses whiskeys ne serait tourbé et que tous seraient produits par triple distillation. Aujourd’hui, l’Irlande brise les codes établis et se lance à l’assaut des nouveaux amateurs. Dégustez un Connemara tourbé, un Bushmills âgé ou un Jameson millésimé et vous verrez que l’Irlande est bien de retour au premier plan.

 

Voir tous les whiskeys irlandais


Les autres pays du Whisky :    L'Écosse    Les États-Unis    Le Japon