Les whiskies japonais

Le JaponSi la production du whisky japonais remonte à plusieurs décennies, son histoire ne fut pas un long fleuve tranquille. Le Japon voulu d’abord imiter l’Ecosse et reproduire en tous points ses grandes distilleries. Le résultat fut salué par les critiques et les amateurs du monde entier. Mais c’est seulement en créant un whisky typiquement japonais que  le pays du soleil levant put accéder à la gloire. Aujourd’hui concurrencé par les nouveaux pays producteurs et victime de son succès, le Japon entre dans une ère délicate et se doit de répondre présent aux exigences de plus en plus importantes de son public.

Les Japonais ont fait avec le single malt comme avec l’automobile : s’étant approprié un modèle, ils l’ont désossé pour l’étudier puis l’ont reconstruit pièce par pièce, ne se contentant pas d’égaler la concurrence, mais la surpassant. C’est ainsi que dans les années 20, un certain Masataka Taketsuru importa le savoir-faire écossais au Japon. Ayant appris son métier dans les Highlands, Taketsuru avait une vision très précise de ce que pouvait être le whisky japonais et il mit sur pied la première distillerie nippone en 1924.

Traditionnellement, le whisky japonais a imité le single malt écossais, offrant des styles plus comparables à ce dernier qu’aux whiskeys d’Irlande, d’Amérique ou du Canada. Mais il s’attache depuis quelques années à développer des styles originaux, souvent marqués par des notes caractéristiques de champignon et des arômes singuliers. D’ailleurs ce qui passionne le plus les amateurs de malts nippons, c’est la façon dont ces derniers évoluent dans une direction qui leur est propre. Conçus pour accompagner un repas, ces whiskies sont à l’origine d’un mode de consommation typiquement japonais. De nouveaux modes de consommation comme le mizuwari, où le whisky est additionné de glace et d’eau pour être consommé en long drink, pourrait devenir très populaire dès lors que l’on comprendra mieux ce type de whisky.

Aujourd’hui des pays comme l’Inde, Taïwan et dans une certaine mesure l’Australie, se positionnent comme de sérieux concurrents au whisky japonais. Mais la qualité de la production japonaise et son expérience devraient suffire à maintenir  le pays à l’avant-garde de l’expansion du whisky dans le monde.

 

Voir tous les whiskies japonais


Les autres pays du Whisky :    L'Écosse    L'Irlande    Les États-Unis